Bienvenue

Après avoir été le fief d'une famille portant le nom de l'endroit, Bursinel fut acquis au XVI ème siècle par la famille de Sacconay qui conserva cette seigneurie jusqu'à son extinction, en 1788.

En 1923, la Commune a repris les armes des de Sacconay en remplaçant leurs étoiles par des molettes d'éperon en souvenir de Jean de Sacconay, général en chef de l'armée bernoise à Villmergen, en 1712. 

493 habitants surnommés les "Tire-Vouables", qui signifie en patois "amateur de bois fumant".

 

Feu bactérien

Feu bactérien : globalement l’année 2015 a été peu  propice au feu bactérien, un seul cas ayant été découvert après inspection de 12 plantes suspectes sur le territoire cantonal. Cette situation est le fruit de nombreux efforts consentis par les communes, les apiculteurs et les professionnels des milieux arboricoles et horticoles.  A ce titre, nous relevons la précieuse collaboration de chacun.

 

La stratégie prophylactique mise en place par le Canton depuis de nombreuses années porte ses fruits. Elle demeure la plus efficace et la moins onéreuse lorsque la bactérie n’est plus ou presque plus présente. Pour rappel et afin de poursuivre cette stratégie prophylactique, nous vous signalons que la plantation de certaines plantes-hôtes du feu bactérien est proscrite. Il s’agit des Cotoneaster sp.  et des Photinia davidiana au niveau national (depuis 2003) et des pyracanthas (buissons ardents) à l’échelon cantonal, depuis 2011.

 

D’autre part, nous vous rappelons que face à une plante suspectée d’être atteinte par le feu bactérien, il est obligatoire de l’annoncer au contrôleur communal, ou à la Police phytosanitaire qui organise la lutte contre cette maladie dans le Canton (Jean-Michel Bolay, 021 557 92 72)

Télécharger image

Tél : 021-824-11-72